Actualité 23 04 2012

Les chasses au trésor 2.0, nouvelle forme de street marketing

La Netscouade

Par La Netscouade

La chasse au trésor numérique connaît un succès grandissant : l'occasion pour les marques de récompenser l'engagement de leurs fans et de lier de façon originale l'online et l'offline. Retour sur quelques-unes des campagnes les plus marquantes de ces dernières semaines.

Le 31 mars dernier, Faguo lançait une grande chasse au trésor avec 100 QR codes disséminés à travers les rues des 2ème et 3ème arrondissements de la capitale.

L'opération de street marketing a mobilisé 400 fans pour plus de 1000 flashs de QR codes grâce à l'application mobile BookBeo. Ce sont 100 ambassadeurs de la marque (des bloggeurs, des fans FB, des marques partenaires etc.) qui ont relayé la campagne sur les espaces Facebook et Twitter de Faguo, espaces sur lesquels les participants pouvaient trouver des indices sur l'emplacement des QR codes cachés. Pour participer, il fallait s’inscrire, via une application Facebook lancée trois jours avant l’événement. En jeu, une paire de Faguo pour chaque code trouvé et ; 1000€ de cadeaux pour celui qui en flasherait le plus.

400 personnes sur le terrain, c’est pas mal, et c’est plus que les 242 fans qui avaient répondu présent sur Facebook. Cela dit pour cette marque communautaire qui réunit sur Facebook près de 30 400 fans, on aurait pu s'attendre à un engouement plus fort.

Chasse au trésor 2.0, comment susciter l'adhésion ?

Annoncée sur la Timeline 15 jours avant, la Faguo’Trésor avait pourtant fait l’objet d’un vrai teasing avec une vidéo Youtube ayant enregistré 3400 vues et un peu moins de 100 likes au total sur Facebook où la cover picture avait aussi été mise aux couleurs de l’opération.

Puis, plus rien jusqu’au jour J.

Sur Twitter, réseau sur lequel @FAGUOshoes compte un peu plus de 1100 abonnés, le hashtag  #FAGUOTRESOR a connu son pic de mentions (194) la veille de l’opération  mais n’a été que très peu relayé hors de la communauté. La vidéo best-of de la chasse au trésor a été visionnée un peu moins de 800 fois sur Youtube, et postée sur Facebook, elle n’a reçu que 70 likes et 4 partages…De l’idée donc, mais peu de viralité pour cette ambition de mêler web, digital et street marketing dans une campagne nouvelle dimension.

Les chasses au trésor ont le vent en poupe: pour ce lundi de Pâques, le site de design participatif d'objets lumineux sans fil LightbyU proposait à son tour aux Parisiens une chasse aux 100 œufs de Pâques lumineux. Comme Faguo, LightbyU avait semé des indices sur les réseaux sociaux et pour chaque lampe découverte, les participants pouvaient poster leur découverte sur Twitter ou sur la page Facebook de la marque, afin de débloquer un nouvel indice pour poursuivre leur parcours, tenter de découvrir l'ultime lampe et gagner 500 euros. Avec ses 800 fans et ses 135 followers, LightbyU a su teaser, puis animer. 

La chasse aux oeufs a trouvé une illustration "web social" grandeur nature pour Pâques à Londres avec THE BIG EGG HUNT. Tous les détails de l'opération sur le blog d'Un Français à Londres.

Côté 100% digital, la marque RedBull, profitait récemment du lancement de sa nouvelle Timeline pour lancer une chasse au trésor sur sa page Facebook. Le premier indice incitait à remonter aux origines de la marque pour découvrir la date où fut vendue la toute première canette de la célèbre boisson énergisante. C’est la relative complexité du parcours proposé qui en faisait une expérience véritablement engageante pour les 70 000 fans de la marque qui furent près de 2500 à liker le post de lancement du concours. Un moyen ludique et judicieux de tirer parti de sa Timeline et de faire parcourir l'histoire d’une marque sans mettre le nez dehors !